Ouessant

Qui voit Ouessant voit son sang,

Qui voit Molène voit sa peine,

Qui voit Sein voit sa fin,

Qui voit Groix voit sa joie.

 

  • grand ciel bleu, grand soleil et toujours ce vent d'est qui va jouer son rôle pour cette journée : en effet au départ de Lanildut, le capitaine du bateau nous annonce qu'il est impossible d'accoster à la baie du Stiff à cause de la force du vent, nous accosterons donc à Lampaul
    cela présente l'avantage de voir toute la partie sud de l'île en bateau
    le soir le vent nous oblige à passer par Le Conquet pour rentrer, ce qui représente 61 kilomètres
    oups 38 miles !

    nous avons bien fait de réserver les billets la veille sur internet, en effet quelques personnes resteront à quai faute de place
  • nous faisons alors la partie nord-ouest de l'Île d'ouessant qui est bien plus belle que la côte sud

 

Ouessant

  • nous partons de Lampaul pour aller à la Pointe de Creac'h
  • après le sémaphore nou continuons jusqu'à la plage de Yusin encadré par le Beg Béniglou et le Corn Héré
  • nous terminons par le nord de l'île pour voir l'Île de Keller et le Penn ar Ru Meur

 

 

temps et distances


distance totale 11.8 km
temps en mouvement 02:48:56
temps total 03:01:27



dénivelé et altitude


dénivelé positif 117 m
dénivelé négatif 127 m



vitesse


vitesse moyenne en mouvement 4.2 km/h
vitesse moyenne 3.9 km/h




 

 

 

le retour en bateau

Le retour en bateau se fera donc en passant par Le Conquet, il fait pas mal de vent mais le bateau est puissant : de nombreux paquets de mer mouilleront nombre de passagers

 

 

temps et distances


distance totale 61.1 km
temps en mouvement 01:44:01
temps total 01:58:10



dénivelé et altitude


dénivelé positif 50 m
dénivelé négatif 74 m



vitesse


vitesse moyenne en mouvement 35.2 km/h
vitesse moyenne 31 km/h




 

 

 

  • paysages
  • zoom
  • animal et végétal
  • restaurant

 

les Rigadelles à Goulven
partis pour manger la spécialité du restau, du kig ha farz, la serveuse nous dit qu'ils ne le cuisinent pas pendant juillet et aout !
quel dommage

  • ambiance/décoration 
    - une salle à la peinture défraichie et aux tableaux pas très jolis, de petites tables
  • cuisine 
    - la déception du kig ha farz passée nous prenons une "moules / patates" et une crêpe complète
    - la crêpe était bonne, mais le roquefort des moules au roquefort devait se mesurer avec une microbalance !
  • - la serveuse n'est pas très souriante, et il faut lui rapeler d'apporter une carafe d'eau
  • note globale / rapport qualité-prix
    - 13/20