les légumes : la chayote

chayote, chayotte, chouchou, chouchoutte, christophine, coloquinte, mirliton, sousou, xuxu

 

La chayote ou chayotte (Sechium edule) est une plante vivace de la famille des cucurbitacées, cultivée sous climats chauds comme plante potagère pour son fruit comestible à maturité, mais également pour sa tige, appelée "brède chouchou". Le terme désigne aussi le fruit qui est consommé comme légume.

 

 

  • plante

- vivace, vigoureuse, grimpante, longues tiges munies de vrilles
- fruit éponyme
- fruit et graine confondu
- pas de ravageurs
- bien protégée, la souche peut passer l’hiver (ni trop froid, ni trop humide) et ainsi produire durant plusieurs années
- développement des pousses de 3 à 5 mètres la première année et jusqu'à 10 mètres en 3 ans

  • le fruit

  • caractéristiques principales de culture

- en pot ou pleine terre
- sol frais, profond, bien ameubli et plutôt riche
- craint le gel
- apprécie la chaleur
- fruit mis en terre
- pas de maladie, ni d'insectes ravageurs donc aucun traitement
- ne pas trop arroser, tenir au frais simplement

 

  • semis en pot

- en février/mars, dans la maison, au chaud et à la lumière, un fruit debout sur un lit maintenu humide "d'essuie tout"
- à la base du fruit vont se développer plusieurs pousses qui vont faire des lianes
- quand les pousses font 10 à 15 cm enterrer le tiers du fruit (pousses en bas !) dans un assez gros pot de terre du jardin
- pot 15-20 cm de diamètre minimum
- bon terreau jusqu'à une dizaine de cm du bord
- poser le fruit à plat
- remplir le pot jusqu'au rebord
- tuteurer solidement les lianes
- garder le pot à l'intérieur de la maison, près d'une fenêtre
- ne pas trop arroser
- si la chayotte pousse trop, la pincer pour la production de nouvelles tiges

 

  • 2018-02-12
  • 2018-02-27
  • 2018-03-24
  • 2018-04-09

 

  • plantation

- uniquement lorsque les risques de gelées sont passés, planter la chayotte dans le jardin, au mois de mai
- plante gourmande, bonne terre amendée, de l’eau

  • climat, exposition

- beaucoup de chaleur, plein soleil suivant les régions
- exposition sud-est

 

  • entretien - tuteurage

- à la manière des citrouilles ou des courgettes, la chayote s'étale
- en grimpant sur des tuteurs, trépieds, treillis en bois
- support solide, les lianes en vrilles s'acrochent partout
- 80 fruits de 400 grammes font 32 kilos + la végétation à soutenir

 

  • récolte

- premières fleurs au mois d'août et fructification très rapide, en une vingtaine de jours
- les fruits apparaissent courant août
- les laisser grossir et récolter à l'annonce des premières gelées 
- fruit vert à maturité, comme une grosse poire légèrement aplatie

 

  • après la récolte

- supprimer toute la végétation et pailler soigneusement l'emplacement pour protéger le pied du gel
- renouveller les pieds mais ne pas tenter la mise en pot de fruits ayant germé tôt en hiver
- les fruits germés en octobre ou novembre donnent des plantes luxuriantes jusqu'en janvier/février puis les plantes meurent

 

  • conservation

- conserver quelques fruits dans un local frais et aéré, à l'obscurité durant l'hiver pour planter l'année suivante
- mettre à plat
- surveiller la germination des fruits qui se fait très vite, dès la récolte
- supprimer les jeunes pousses à la base du fruit de 2 coups de couteau en biais (sinon les fruits vont se vider et flétrir)
- pas de problèmes de cicatrisation

 

  • cuisine - dans la chayotte tout est bon

- le fruit lisse ou épineux, blanc, vert pâle ou vert foncé, s’utilise comme les courgettes ou les pommes de terre
- chair ferme et un goût assez fin, voisin de celui de la courgette
- crue ou bouillie, en purée ou en gratin
- les jeunes pousses, appelées brèdes chouchou, se consomment cuites à la façon des épinards
- les organes de réserve de la racine tubéreuse se consomment cuits à la façon des pommes de terre

 





 

 

Fil d'Ariane