les légumes : l'épinard

l'épinard (Spinacia oleracea) est une plante potagère, annuelle ou bisannuelle, de la famille des chénopodiacées
il tire son nom du persan اسفناج āsfanāǧ
légume vert riche en vitamines et sels minéraux
il a des vertus antianémiques, antiscorbutiques, laxatives et rafraîchissantes

 

 

 

 

  • plante

- spinocia oleracea
- famille des amaranthacées
- hauteur de 20 à 30 cm
- feuilles brillantes, épaisses et très tendres
- feuilles sont disposées en rosette
- riche en nitrates et en vitamine B9
- les graines des variétés d'été sont semées de mi-mars à avril
- semé au printemps l'épinard monte rapidement en graines en raison de la chaleur
- les graines des variétés d'hiver sont semées entre fin août et octobre
- les derniers levés resteront en place tout l’hiver, récoltés jusqu’à la fin avril

 

  • variétés

- épinard Géant d’hiver
variété la plus résistante à l’hiver, à semer à l’automne et en hiver selon les régions pour une récolte d’octobre à décembre
grandes feuilles, larges et épaisses

- épinard Monstrueux de Viroflay
semer au printemps ou en fin d’été, résistance aux chaleurs estivales à condition de le protéger du soleil brulant
grandes feuilles et se cultive pratiquement tout au long de l’année

- épinard Symphonie
Assez rustique, c’est un épinard que l’on sème au printemps pour une récolte jusqu’au début de l’été.

- épinard Lagos F1
variété d’été, c’est un épinard qui supporte très bien les chaleurs estivales et qui a donc moins tendance à monter en graine.

- épinard Lazio F1
très résistant à la plupart des maladies, notamment au mildiou, grosses récoltes du printemps au début de l’hiver
se cultive en toutes saisons, gros rendement

- épinard Junius F1
pour les semis précoces, monte peu en graines et résiste au mildiou
semer de fin février à début avril pour récolte de mai jusqu’à montée en graines

parmi les hybrides Parys, Galaxy

 

 

  • culture

- sol meuble, frais et humifère, riche en matières organiques
- terre argileuse
- apporter un fumier très décomposé, un compost maison, un terreau horticole
- apport d'engrais azoté à base de sang desséché ou de corne broyé
- éviter les apports de fumures fraîches
- fertilisation normale à l'automne ou au début du printemps
- avant de semer, engrais complet

 

  • semis

- à la volée mais ne facilite pas l’entretien et la récolte
- en traçant des sillons, creuser des rangs d’une profondeur de 1 ou 3 cm et distants d’environ 20 cm, ne pas trop serrer les graines
- recouvrir les graines de très peu de terre et arroser délicatement à la pomme d'arrosoir
- bien tasser sur la ligne
- à la levée premier éclaircissage indispensable, 8 cm entre les plants, lorsque les pieds auront un peu grossi, plants avec 4 à 6 feuilles ou 15 cm de hauteur, supprimer un plan sur deux (première récolte)
- les semis réalisés en fin d’automne avec des variétés dites d’hiver doivent faire l’objet d’une première cueillette en décembre pour les aider à mieux résister aux gelées hivernales
- ils produiront de nouveau à partir de mars et jusqu’à la fin avril

 

  • entretien

- supprimer les feuilles jaunes ou abîmées
- binages et sarclages sont de rigueur
- les plants ne doivent jamais peiner, ni être stressés, pour ne pas risquer de monter en graines
- arrosage abondant tout au long de la culture
- ne doivent jamais manquer d'eau
- paillage essentiel pour garder l'eau (lin, coques de cacao)

 

  • fertilisation

- engrais coup de fouet, riche en azote, lors d‘un binage d’entretien, juste après l’éclaircissage

 

  • climat, exposition

- tempéré
- ombragée pour les cultures d'été, n'aime pas la chaleur
- ensoleillée pour les cultures d'automne et d'hiver
- supporte des températures jusqu'à - 10° C

 

  • maladies et parasites

- le mildiou avec des taches jaunes couvrant les feuilles, assurer une bonne rotation des cultures et préférer une terre fraîche et riche en humus
- ne pas traiter à la Bouillie Bordelaise, les feuilles de l'épinard ne supportant pas le cuivre, un tel traitement lui serait fatal
- agir en préventif, par le respect des rotations de cultures et un bon travail du sol en amont de la culture
- escargots et limaces peuvent s'attaquer aux jeunes plants
- le feuillage prend différentes couleurs (la mosaïque), arrachez les plants malades
- du purin d'ortie en pulvérisation foliaire en octobre pour éloigner les pucerons
- sensible à la la fonte des semis provoquée par une humidité excessive, elle fait pourrir les feuilles, il faut supprimer et brûler les plantes atteintes et éviter les terres trop compactes et humides

 

  • récolte

- récolte toute l'année suivant les variétés
- les jeunes plants apparaîssent 2 à 3 semaines après le semis
- récolte environ 2 mois après le semis
- privilégier la cueillette de quelques feuilles régulièrement pour favoriserer l’apparition de nouvelles feuilles
- si la plante est coupée à la base, elle ne repousse plus
- dès que le plant monte en graines, cueillir les feuilles et arracher le pied

 

  • après la récolte

- rotation des cultures : l'épinard est une plante assez épuisante pour le sol, elle peut néanmoins revenir au même emplacement au bout de 3 ans
- précéder leur culture par celles de légumes bulbes (ail, oignon, échalote) ou de légumes graines (petit-pois, haricots, fèves)
- l’année suivant la culture des épinards, cultiver sur la parcelle des légumes graines ou des légumes fruits (tomate, aubergine…)
- enrichir le sol avec de l’engrais, et laisser le carré en jachère au moins une semaine avant de planter ou semer à nouveau
- ne pas cultiver l'épinard après le concombre (risque de transmission de virus)

 

  • conservation

- préférable de les congeler après avoir découpé grossièrement les feuilles

 

  • cuisine

- les feuilles des épinards se dégustent crues en salade ou cuites au jus, à la crème fraîche, au beurre, en tourte et/ou pour accompagner une viande
- saveurs différentes des épinards en boîte

 

  • idée

- pour l'été cultiver la tétragone (ou « épinard » de Nouvelle-Zélande) ou la ficoïde glaciale qui se comportent mieux en culture estivale